frontieres du coprs

Sandrine Saïah interroge l’image du corps humain à travers la notion de frontières. C’est en réponse aux mutations du monde contemporain qu’elle établit une analogie entre frontières géographiques et celles du corps. Univers en expansion, expansion numérique et mondialisation ont bouleversé nos représentations du monde. L’espace contemporain complexe et pluriel induit des modifications de nos repères spatiaux et par conséquent de notre rapport à l’espace. La délimitation corporelle au même titre que la frontière géographique est ici centrale mais non pas essentielle, elle permet juste d’interroger notre rapport à l’espace. C’est ainsi que Sandrine Saïah joue sur les limites fermées ou poreuses, sur la présence physique ou son effacement, son absorption…

Dernieres oeuvres
/